Prendre la décision d'allaiter est une question très personnelle. C'est aussi celle qui est susceptible de susciter de fortes opinions de leurs amis et famille.

 

De nombreuses autorités médicales, recommandent fortement l'allaitement maternel. Mais vous et votre bébé êtes unique, et la décision est à vous. Pour vous aider à décider, 1001couches.com vous offre un aperçu de l'allaitement maternel. Découvrez quels sont les avantages pour vous et votre bébé. Et si vous décidez d'allaiter, voici les informations que vous pouvez utiliser pour démarrer en toute confiance.


Quels sont les avantages de l'allaitement maternel pour le bébé?

 

Le lait maternel fournit la nutrition idéale pour les nourrissons. Il est le parfait mélange de vitamines, protéines et matières grasses - tout ce dont votre bébé a besoin pour grandir. Et tout cela est fourni sous une forme plus facile à digérer que les préparations pour nourrissons. Le lait maternel contient des anticorps qui aident votre bébé à combattre les virus et les bactéries. L'allaitement maternel réduit le risque de votre bébé de souffrir d'asthme ou d'allergies. Les bébés qui sont allaités exclusivement pendant les six premiers mois, sans aucune autre forme de nutrition, ont moins d'otites, de maladies respiratoires de crises de diarrhée. Ils ont aussi moins d'hospitalisations et de visites chez le médecin.

 

Dans certaines études l'allaitement maternel a été lié à un QI plus élevé. La proximité de la peau à peau et le contact avec les yeux aide votre bébé à se sentir en sécurité. Les nourrissons allaités sont plus susceptibles de gagner la bonne quantité de poids à mesure qu'ils grandissent plutôt que de devenir les enfants en surpoids. L'allaitement maternel joue un rôle dans la prévention de la MSN (mort subite du nourrisson). Il est considéré comme un facteur diminuant le risque de diabète, l'obésité et certains cancers.

 

Y a t-il des Avantages pour la mère avec l'allaitement maternel?

 

L'allaitement maternel brûle des calories supplémentaires, il peut parfois vous aider à perd du poids lié à la grossesse. Il libère de l'ocytocine, une hormone qui aide votre utérus à reprendre sa taille et peut réduire les saignements utérins après la naissance. L'allaitement maternel diminue le risque de cancer du sein et des ovaires. Il peut aussi réduire votre risque d'ostéoporose.

 

Puisque vous n'avez pas à acheter et à mesurer le lait en poudre, stériliser les tétines, ou les bibrons chauds, l'allaitement maternel épargne du temps et de l'argent. Décider d'allaiter vous fournit régulièrement du temps pour se détendre tranquillement avec votre nouveau-né, vous mets en contact émotionnel avec votre nourrisson.

 

Vais-je avoir suffisamment de lait pour allaiter?

 

Les premiers jours après la naissance, vos seins produisent un idéal «premier lait».C'est ce qu'on appelle le colostrum. Le colostrum est épais et jaunâtre, mais il apporte beaucoup de choses aux besoins nutritionnels de votre bébé. Le colostrum permet au tube digestif du nouveau-né de se développer et de faciliter la digestion du lait maternel.

 

La plupart des bébés perdent une petite quantité de poids dans les trois à cinq premiers jours après la naissance. Ce n'est pas lié à l'allaitement maternel. Une boucle de rétroaction naturelle existe entre les besoins d'alimentation de votre bébé et votre production de lait

 

Plus votre bébé a besoin de lait, plus vos seins réagiront en produisant plus de lait. Les experts recommandent l'allaitement maternel exclusif (pas de lait en poudre, jus de fruits, ou d’eau) pendant six mois. Si vous complétez avec le lait en poudre, votre production de lait peut aller vers le bas.

 

Même si vous allaiter au moins les six mois recommandés, il est préférable d'allaiter pendant une courte période que pas du tout. Vous pouvez ajouter des aliments solides à six mois, mais aussi continuer à allaiter si vous le desirez, tant que vous continuerai à vous allaiterai votre corp produira du lait.

 

Quelle est la meilleure position pour l'allaitement maternel?

 

La meilleure position pour vous est celui où vous et votre bébé êtes à la fois confortable et détendu, Voici quelques positions communes pour l'allaitement de votre bébé:

 

  • Position du berceau. Mettez le côté de la tête de votre bébé dans le creux de votre coude avec son corps tout entier tourné vers vous. Placez le ventre de votre bébé contre votre corps de sorte qu'il se sent entièrement pris en charge. Votre autre main peut soutenir le cou et la tête de votre bébé  - ou atteindre à travers les jambes le bas du dos.
 
  • Position du Ballon. Aligner votre bébé en arrière le long de votre avant-bras pour tenir votre bébé comme un ballon de football, en soutenant son cou et sa tête dans votre paume. Cela fonctionne mieux avec les nouveau-nés et les bébés. C'est aussi une bonne position, si vous récupérez à partir d'une naissance par césarienne et la nécessité de protéger votre ventre de la pression ou du poids de votre bébé.
 
  • position couchée sur le coté. Cette position est idéale pour les tétées de nuit dans le lit. Couchée sur le côté cela fonctionne aussi très bien, si vous récupérez à partir d'une épisiotomie - une incision pour élargir l'ouverture vaginale lors de l'accouchement. Utilisez des oreillers sous votre tête pour être à l'aise. Puis blottissez votre bébé contre vous et utilisez votre main libre pour soulever votre sein et le mamelon dans la bouche de votre bébé. Une fois que votre bébé est correctement "au sein," soutenir la tête de votre bébé et son cou avec votre main libre pour qu’il n'y ait pas de torsion.

 

Comment puis-je obtenir mon bébé détendu au cours de l'allaitement maternel?

 

Placez votre bébé face à vous, afin que votre bébé soit installé confortablement et qu’il n’est pas besoin de tordre le cou lors de l'allaitement maternel. Avec une main apportez doucement les lèvres de votre bébé sur votre mamelon. Le réflexe instinctif de votre bébé sera d'ouvrir la bouche. 

 

Vous saurez que la bouche de votre bébé est correctement installée lorsque les deux lèvres sont pincées vers l'extérieur autour de votre mamelon. Votre enfant devrait avoir la totalité de votre mamelon ainsi que l'auréole qui est la peau plus foncée qui entoure le mamelon. 

 

Alors que vous pouvez ressentir un léger picotement ou de sucions, l'allaitement ne doit pas être douloureux. Si vous désirez arrêter l’allaitement, doucement pousser votre petit doigt entre les gencives de votre bébé pour interrompre la succion, retirez votre mamelon, et essayez à nouveau si besoin. Un bon "verrouillage des lèvres" aide à prévenir les mamelons douloureux.

 

Quels sont les ABC de l'allaitement maternel?

 

  • A = Une sensibilisation = Surveillez les signes de votre bébé, s’il se met a crier ou a pleurer c'est ce qu'on appelle une demande d'alimentation. En réalité, pendant les premières semaines les nouveau-nés doivent être nourris entre huit à 12 fois toutes les 24 heures. Si un Nourrisson déplace se mains vers la bouche, fait des bruits de succion ou des mouvements de la bouche ou déplace sa tète vers votre poitrine n'attendez pas, c'est un signe que votre nourrisson est frustré car il a faim.
 
  • B = Etre patient. Allaiter au sein aussi longtemps que votre bébé veut téter, généralement Les nourrissons allaitent pendant 10 à 20 minutes sur chaque sein.
 
  • C = Confort. Le confort est clé. Cela signifie que vous devez vous détendre pendant l'allaitement. Mettez vous à l’aise en disposant des oreillers pour soutenir vos bras, votre tête et votre cou et un repose-pieds pour soutenir vos pieds et vos jambes avant de commencer à allaiter.

 

Considérations médicales par rapport à l'allaitement?

 

Dans quelques situations, l'allaitement maternel pourrait effectivement causer un préjudice au bébé. 

 

Vous ne devez pas allaiter si:

 

  • Vous êtes séropositive. Vous pouvez transmettre le virus du VIH à votre bébé par le lait maternel.
  • Vous avez une tuberculose active non traitée.
  • Vous recevez une chimiothérapie pour le cancer.
  • Vous utilisez une drogue illicite, comme la cocaïne ou de marijuana.
  • Votre bébé a une maladie rare appelée galactosémie et ne peut tolérer le sucre naturel, appelé galactose, dans le lait maternel.
  • Vous prenez certains médicaments sur ordonnance pour soigner les migraines, la maladie de Parkinson, ou l'arthrite.

 

L’utilisation de médicaments pour soigner les maladies chroniques courantes comme le diabète, l'hypertension artérielle et l'asthme pendant l'allaitement a été assez largement étudié, mais on connaît moins la sécurité des médicaments les moins souvent utilisés. Votre médecin peut vous aider à prendre une décision éclairée en fonction de votre médicament.

 

Avoir un rhume ou la grippe ne devrait pas vous empêcher d’allaiter. Le lait maternel ne transmettra pas de maladie à votre bébé, et en fait peut donner à votre bébé des anticorps pour aider à combattre la maladie.

 

Pourquoi certaines femmes choisissent de ne pas allaiter?

 

Les experts médicaux conseillent l'allaitement maternel pour ses nombreux avantages à la fois pour les mères et les bébés. Mais certaines femmes choisissent de ne pas allaiter. Voici quelques raisons communes:

 

  • Certaines femmes ne veulent pas allaiter en public.
  • Certaines préfèrent la flexibilité de savoir que le père ou tout soignant peut donner le biberon au bébé à tout moment.
  • Les bébés ont tendance à digérer le lait en poudre plus lentement que le lait maternel, de sorte que la tétée en bibrons peut ne pas être aussi fréquentes que l'allaitement maternel.
 

L'engagement de donner la tété très fréquemment n'est pas réalisable pour chaque femme. Certaines femmes craignent que l'allaitement va ruiner l'apparence de leurs seins. Mais la plupart des chirurgiens esthetique diraient que l'âge, la génétique et les facteurs de style de vie comme fumer apporte plus de changement que l'allaitement maternel.

 

Quels sont les défis communs avec l'allaitement?

 

Il y a plusieurs défis.

 

  • Les mamelons douloureux. Dans les premières semaines de l'allaitement maternel, vous pouvez vous attendre à des douleurs des mamelons. Assurez-vous que votre bébé le prend correctement, et utiliser votre doigt placé à la commissure de la bouche de votre bébé pour interrompre la succion si cela fait mal. Votre bébé a tendance à aspirer plus activement au début. Donc, commencer les tétées avec le mamelon le moins douloureux.
 
 
  • Secs, les mamelons crevassés. Éviter les savons, crèmes parfumées, lotions ou alcool, ce qui peut rendre les mamelons encore plus sec et craquelés.  Pour vous aider à soulager les crevasses sèches vous pouvez essayer d'appliquer délicatement de la lanoline pure à vos mamelons après la tétée. La modification de vos coussinets de 
    soutien-gorge vous aidera à garder vos mamelons sec. Et vous devez utiliser seulement des coussinets de soutien-gorge en coton.
 
 
  • Inquiétudes au sujet de produire suffisamment de lait. Beaucoup de femmes s'inquiètent du fait qu'elles ne seront pas capables de produire assez de lait. Une règle générale est que un bébé qui mouille six à huit couches par jour a très probablement bu assez de lait.  Votre corps à cependant besoin de la demande régulière de la tétée de votre bébé afin de continuer à produire du lait. Certaines femmes pensent à tort qu'elles ne peuvent pas allaiter si elles ont de petits seins. Mais les femmes aux petits seins peuvent produire du lait aussi bien que les femmes aux gros seins. Une bonne nutrition, beaucoup de repos, une bonne hydratation peuvent aider votre corps à produire beaucoup de lait.
 
  • Pompage et stockage du lait. Vous pouvez exprimer le lait maternel à la main ou le pomper avec un tire-lait. Cela peut prendre quelques jours ou quelques semaines pour que votre bébé s'habitue au lait maternel dans un bibron. Donc, commencer à expérimenter plus tôt si vous devez retourner au travail. Le lait maternel peut être utilisé sans danger dans les deux jours s'il est stocké dans un réfrigérateur. Vous pouvez congeler le lait maternel jusqu'à trois mois. Ne pas réchauffer ou décongeler le lait maternel dans un micro-ondes, cela va détruire une partie de ses qualités immunisantes,  le faire décongeler au réfrigérateur ou dans un bol d'eau tiède.
 
  • Mamelons inversés.  Aller voir une consultante en lactation - c'est une spécialiste en éducation à l'allaitement qui peut donner des conseils simples afin de permettre aux femmes qui ont des mamelons inversés d’allaiter avec succès.
 
  • L'engorgement mammaire.  Il arrive que vos seins deviennent pleins de lait, en restant souple et malléable. Mais l'engorgement des seins, les vaisseaux sanguins dans votre sein sont devenues encombres. Cet engorgement de fluide dans vos seins les faient se sentir dur, douloureux, et enflée. Une alternance de chaud et de froid, par exemple en utilisant des douches froides et chaudes, peut soulager les symptômes bénins. Libérer votre lait en utilisant un tire-lait où manuellement peut également vous soulager ainsi que des compresses chaudes et des massages doux sur la zone pour libérer le blocage éventuel.
 
  • L'infection du sein (mastite). Parfois appelée mammite,  lorsque les bactéries pénètrent la poitrine, souvent par un mamelon craqué après l'allaitement. Si vous avez une région douloureuse sur votre sein avec des symptômes grippaux, fièvre, et la fatigue, appelez votre médecin. Les antibiotiques sont généralement nécessaires pour soigner une infection du sein, mais vous pouvez probablement continuer à allaiter et prendre des antibiotiques. Pour soulager la sensibilité des seins appliquer des cataplasmes humide et tiède sur la région douloureuse quatre fois par jour pendant 15 à 20 minutes.
 
  • Stress. Être trop anxieux ou stressé peut interférer avec votre réflexe d'allaitement. C’est la libération naturelle de votre corps dans les canaux galactophores. Le réflexe d'éjection du lait déclenchée par des hormones - l'ocytocine et la prolactine sont libérées lorsque votre bébé tète, il peut également être déclenchée juste en entendant votre bébé pleurer ou simplement de penser à votre bébé. Rester calme et détendu autant que possible avant et pendant l'allaitement peut aider votre lait à s'écouler plus facilement. Cela, à son tour, peut aider à calmer et détendre votre bébé et d'augmenter votre lien affectif.
 
  • Les bébés prématurés. Les bébés nés prématurément ne peuvent pas être en mesure d'allaiter tout de suite. Dans certains cas, les mères peuvent tirer le lait maternel à l’aide d’un tire-lait et le nourrir à travers un biberon.
 
  • Les signes d'alerte. L'allaitement est un processus naturel, sain. Mais appelez votre médecin si:
 
  • vos seins deviennent anormalement rouges, enflée, dur, ou si une plaie apparaît.
  • vous avez des pertes inhabituelles ou des saignements de vos mamelons.
  • vous êtes préoccupé par votre bébé s’il ne prend pas de poids ou pas assez de lait.

 

Où puis-je obtenir de l'aide avec l'allaitement?

 

L’image de mères qui allaitent leurs bébés peut paraître simple et spontanée, Mais vous devriez savoir que la plupart des femmes ont besoin d'aide et de coaching. Elle peut provenir d'une infirmière, d’un médecin, d’un membre de la famille ou d’un ami,  afin d’aider les mères à surmonter les obstacles qu’elles peuvent rencontrer.

Tendez la main à des amis, votre famille et votre médecin pour toute question que vous pourriez avoir. Très probablement, les femmes dans votre vie ont eues ces mêmes questions.