Cela l'intéresse beaucoup et il va le faire durant 3 ou 4 semaines. La persistance de cette activité, qu'il abandonne très progressivement dès qu'il commence à attraper (vers 4 mois et demi ou 5 mois), est un signe anormal. Les enfants ayant un retard mental regardent encore souvent et longuement leurs mains, jusqu'à 7 ou 8 mois. Dès qu'il commence à attraper, le bébé change d'activité. L'explora¬tion du corps commence souvent par les pieds qu'il amène volontiers à la bouche. Quelle souplesse, quelle agilité ! Il découvre son propre corps autant par la palpation que par les sensations qu'il reçoit lors de mouvements, et par les agréments et les désagréments internes de la digestion par exemple.

A partir du début de la manipulation, surtout vers 5 à 6 mois, il va faire connaissance avec les parties génitales de son corps. La petite fille essaie de regarder sa vulve, elle tripote la région du clitoris; le garçon manipule sa verge parfois brutalement, il la contemple, il semble s'interroger. C'est aussi l'âge où le bébé explore ce qui lui paraît mystérieux dans son corps, le nombril, les mamelons, les oreilles.

Prenant contact avec les parties génitales de son corps, le bébé reçoit les sensations de zones privilégiées dont la manipulation lui procure davantage de plaisir que celle d'un orteil ou d'une oreille. Ne vous étonnez pas si le petit garçon a de temps à autre une érection et si garçon ou fille ont parfois une activité masturbatoire, fragmentaire et incomplète. Tout cela est normal et cette « masturbation primaire » sera très fugace si le bébé se développe normalement, sans frustration affective.

Toute cette accumulation de connaissances, se faisant peu à peu mais rapidement, conduit à la notion d'une représentation corporelle et d'une image physique de soi, complétées par la notion de l'autonomie personnelle et de l'identification des autres. Vous remarquerez que cela commence à s'ébaucher vers l'âge de 6 à 8 mois, âge auquel naît l'angoisse, inhérente justement à cette connaissance.

Certains auteurs ont insisté sur un stade de développement, apparaissant vers 8 mois, le stade du miroir. A cet âge le bébé se regarde et se reconnaît dans la glace. Un peu plus tard, il grimace, agite des objets, se regarde puis se détourne en riant. Le stade du miroir complète la connaissance de soi acquise par la manipulation et les sensations d'origine interne. C'est le début d’une importante prise de conscience en tant qu'être indépendant et autonome.