A l'annonce d'un poids élevé, vous imaginez votre bébé robuste faisant face à toutes les épreuves; au contraire, un faible poids évoque un bébé fragile ayant besoin d'une protection accrue.

L'embryon humain passe en 9 mois d'un dixième de millimètre à 50 cm et à plus de 3000 g. Afin de se constituer ainsi, il lui faut puiser dans votre sang au fil des jours les substances nécessaires à l'élaboration de son corps et de son cerveau. La formation du bébé est parfaitement programmée et ce qui lui manquera à une période de croissance risque d'avoir des conséquences ultérieures. Il faut donc qu'il trouve en vous les éléments nécessaires, non seulement en quantité, mais en qualité suffisante.

L'unité fœtus-placenta fonctionne comme une usine de transformation. Elle reçoit des matières premières (protides, sucres, graisses) déjà affinées dans l'organisme maternel (foie, reins, pancréas) et les transforme à nouveau en éléments indispensables à sa propre croissance (acides aminés, sucres simples, acides gras libres). Si la source se tarit, le développement du bébé s'en ressent

Ces matières premières sont conduites par les vaisseaux sanguins, dont le diamètre contrôle le débit. Le rétrécissement du diamètre des vaisseaux sanguins, en cas d'hypertension artérielle ou de consommation de cigarettes, ralentit les apports nutritifs au fœtus. Une fois les matières premières sur place, encore faut-il que l'unité fœtus-placenta possède les outils nécessaires (enzymes, hormones) pour transformer et consommer ces matières énergétiques. En plus de ce capital énergétique, assure à votre bébé une fourniture suffisante de vitamines, d'oligo-éléments, de sels minéraux