conseils bébé irritations

Vous avez sans doute toutes et tous connus votre bébé avec les fesses rouges. Synonymes d’irritations passagères le plus souvent à cause des couches trop humides, elles sont aussi l’alerte lors de la présence d’une mycose. Il faut être vigilent aux signaux et changer le plus souvent les couches pas cher de bébé.


Parasites et mycoses :

La rougeur peut être liée au développement de parasites et champignons. Pour savoir si votre bébé a ces symptômes, il suffit de regarder la zone concernée attentivement après lui avoir changé sa couche: si des collerettes apparaissent autour des zones irritées et que des petites verrues font leur apparition, il s’agit certainement de champignons.

Si votre enfant souffre bien d’une mycose, les crèmes apaisantes ne sont pas suffisantes. Allez chez votre médecin pour qu’il vous prescrive un traitement antifongique. Les irritations disparaissent rapidement, au bout de 3 jours environ. Toutefois, même si les symptômes semblent avoir disparu, continuez le traitement sur toute la période.

Pour aider bébé à guérir, lavez-le souvent et changez-le le plus possible. Utilisez des couches pas cher Pampers qui garantissent douceur et absorption. Si bébé porte des couches la journée, changez ses couches le plus souvent et changez ses couches Pampers spéciale nuit au moins une ou deux fois surtout s’il s’agit d’un petit bébé. Si c’est possible, laissez votre enfant quelques heures par jour sans couche bébé, pour que la peau sèche bien. Si les mycoses reviennent souvent, vous pouvez également essayer de changer de couches bébé en utilisant une autre gamme, Pampers et Huggies proposent une multitude de couches pas cher suivant la sensibilité de chaque bébé.

À noter que l’utilisation de vêtements synthétiques peu entrainer le développement des mycoses. Préférez donc des vêtements en coton et des matières naturelles pour bébé.

Toutefois, bébé peut aussi avoir une mycose autour de la bouche appelée également « muguet buccal », le médecin vous donnera alors un traitement particulier. Si vous allaitez, soyez prudente car la mycose est peut-être aussi sur vos mamelons. Un traitement vous sera alors administré. Restez également vigilante à votre alimentation, limitez les sucres et les glucides.

En grandissant, votre enfant peut développer des mycoses sur les pieds, entre les orteils à cause des baskets, parfois sur les bras et sur les jambes et chez les petites filles une inflammation de la vulve peut survenir.