* Le Langage par les gestes

✓ Vive les singeries

Le zoo est toujours une sortie appréciée. L'enfant y retrouve les héros de ses livres favoris, ses animaux préférés : singes, ours, pingouins... tous ceux qui bougent, qui mangent ce qu'on leur donne ou ont une vie sociale développée.

Il peut, enfin, les voir « en vrai » ! Mais attention, ne soyez pas étonnée si, sur le chemin du retour ou à la maison, il se prend pour une guenon ou un pingouin, il vous montre ainsi toutes ses capacités d'observation !

✓ Taquinerie et provocation

S'il fallait définir la taquinerie chez un enfant de cet âge, on pourrait dire qu'il s'agit d'une provocation ou d'une opposition que l'enfant sait exprimer avec humour.

Il sait très bien que ce qu'il tente est défendu, il esquisse un geste pour mesurer votre taux de résistance, pour affirmer une volonté et pour faire passer un message que l'on pourrait traduire ainsi : « Je voudrais être le calife à la place du calife. » L'enfant a parfaitement conscience de son impuissance et essaie d'obtenir par la séduction, et un semblant de jeu, ce qu'il veut et ainsi se prouver que lui aussi peut décider.

Ne vous laissez pas piéger, répondez à ses taquineries, dès la première tentative, par le renouvellement des interdits et des mises en garde. Expliquez-lui, sans vous emporter, pour quelles raisons vous avez établi certaines règles.

✓ Il a le sens de l'humour

Il adore faire le clown. Il aime faire des grimaces, plisser les yeux, faire la moue. Il ne « rate rien » et singe malicieusement les adultes. Mais il est aussi capable d'imiter les objets en mouvement, en tournant et se balançant.

C'est un moment où les enfants ont le sens de l'humour et sont adorables. Généralement, c'est vers 1 an qu'un bébé est capable d'humour, lia besoin pour exister du regard des parents. Il tente des expressions et des attitudes et sait à votre rire que ce qu'il fait est drôle. Il reproduira alors la situation pour s'en assurer et la mémorisera à son répertoire de facéties et pitreries. La grande partie de ses « gimmicks » sont le reflet grossi d'une attitude ou d'un trait forcé du caractère d'un de ses proches.

Tout cela est possible parce qu' maintenant la différence entre le monde réel et le monde imaginaire.

Mais cet humoriste en herbe est aussi un petit malin : il va mettre son humour à contribution pour essayer de contourner les interdictions et les obligations que lui imposent ses parents. Ainsi il sait qu'en étant particulièrement drôle au moment du coucher, il se donne plus de chances de profiter davantage de la vie familiale.